Steve Shehan’s new album: Awalin

Bon, je sais, vous avez le droit de me faire la tête… J’avoue être très occupé en ce moment, car il faut bien faire tourner l’entreprise derrière ce blog, et même si j’ai une foultitude de choses à vous raconter, je ne trouve pas le temps d’écrire quelques billets…
Je vous promets, je vais redevenir plus assidu dans quelques temps !

Pour (tenter de) me faire pardonner, je vous présente un nouvel album, qui sort ce 27 octobre.

J’ai eu l’occasion de déjeuner avec Steve Shehan (et Talia bien sûr) cette semaine et donc j’ai pu écouter Awalin (Ma parole), ce nouvel album avec Nabil Othmani, fils de Baly, à qui il était rendu hommage dans le précédent opus Assikel.

Il y a des morceaux exceptionnels dans ce CD, qui, clairement, cherche à s’adresser au plus grand nombre, tout en restant bien dans l’esprit de Steve, de ses percussions et de sa passion pour tout ce qui relève du monde Touareg.

Je vous propose 4 courts extraits qui me semblent les plus intéressants musicalement :

3 – Ekmani Man
[:http://www.steveshehan.com/media/awalin/03_EKMANI_MAN.mp3]

8 – Tara Net
[:http://www.steveshehan.com/media/awalin/08_TARA_NET.mp3]

10 – Ta Hidjem
[:http://www.steveshehan.com/media/awalin/10_TA_HIDJEM.mp3]

16 – Neq Areq Qem Hijazad (part 2)
[:http://www.steveshehan.com/media/awalin/16_NEQ_AREQ_QEM_HIJAZAD.mp3]

L’album, probablement le plus accessible, est un mélange d’influences et d’inspirations très diverses (Afrique, Brésil, Moyen-Orient, Cuba…), reflétées par les nombreux instruments qui parsèment les titres, en plus des percussions et des arrangements de Steve : banjo, pedal steel guitar, dobro, guitare classique, duduk, angklungs, hang, dumdum, berimbau, cordes, tar, saz, kamantché, piano, se mêlent au son du luth et de la guitare folk…

Juste un exemple : le titre 16, ci-dessus, voit le célèbre Hijaz (ci-dessous, live en 2008) interprété par le Hadouk Trio rencontrer les mélodies Touaregs et la magnifique trompette d’Ibrahim Maalouf, aux accents du Moyen-Orient…

 

On retrouve, aussi bien sûr, sur l’album certains compères de Steve, qui viennent apporter leur amitié et leurs propres épices…

Un CD à découvrir sans tarder, à pré-commander sur le site de Steve, avec plein d’autres titres à écouter.