Mama Africa n’est plus

Miriam Makeba, la chanteuse d’origine sud-africaine, nous a quittés à 76 ans. Mondialement connue pour sa chanson Pata Pata, cette voix légendaire du continent africain, symbole de la lutte contre l’apartheid, s’est éteinte dimanche en sortant de scène, après avoir participé à une soirée contre la mafia en Italie.

Exilée d’Afrique du Sud en 1962, persona non grata aux USA après son mariage avec l’un des chefs des Black Panthers, elle était naturalisée Guinéenne. Nelson Mandela l’avait convaincue de revenir en Afrique du Sud en 1990. Elle avait participé à l’album Graceland de Paul Simon.