King Sunny Ade: the return of the King of Juju!

Une super nouvelle : le retour du Roi de la Juju Music, King Sunny Adé himself, avec la sortie le 28 septembre 2010 d’un nouvel album studio “Baba Mo Tundé”.
N’ayant rien enregistré en studio depuis 10 ans, bien qu’il fasse de nombreuses tournées mondiales, des USA au Japon, ce prochain opus est un double CD véritablement ancré dans la nature profonde du style Juju, tel qu’il l’interprète avec son groupe à Lagos.

L’idée de cet album enregistré aux USA, n’était pas d’offrir une Nième version réarrangée de titres qui ont fait sa popularité, mais de nouvelles compositions, suffisamment flexibles pour permettre les improvisations en tous genres… Pensé bien sûr pour faire danser son public, les titres n’en oublient pas moins la profondeur des textes, en mettant en valeur la culture et la littérature Yoruba en utilisant à loisir la poésie ou les proverbes locaux.

  • Emi Won N’lle ya O, un classique de la musique Juju “old-school” de KSA, qui fait référence au bruit des chapelets que les femmes portent sous leurs vêtements.
  • Eyi Ma Dun To fusionne 2 autres morceaux, partant d’un hymne folklorique à la divinité de la vie qui se transforme en pulsation “Eyo”, le carnaval traditionnel où les masques envahissent les rues de Lagos pour de grandes fêtes spontanées…
    Ce titre, très souvent joué sur scène par KSA, a finalement été enregistré sur disque, dans toute sa gloire, joyeuse et “funky”.

Quelques musiciens américains se sont joints à cet enregistrement : l’orgue Hammond B-3 de Joe Doria pour le côté Gospel, les notes jazzy du clavier de Wayne Horvitz, et surtout pour la première fois, le fameux DJ Hip Hop de Philadelphie, DJ King Britt qui propose un remix Dub de “Baba Mo Tunde”.

“La musique nigériane est une fontaine de jouvence”, explique King Sunny Adé, avec un sourire en repensant à sa longue carrière et son dernier album, “ma musique connecte les gens, d’où qu’ils soient. tout le monde peut apprécier et danser. C’est ce que propose ma musique, paix et joie.”