Blick Bassy’s 1st solo album: LEMAN

Rendons à Lenaelle, ce qui lui appartient… (journée de la femme oblige, en plus…) J’avais noté le nom de Blick Bassy, artiste Camerounais, dans ma liste des “à écouter pour en savoir plus…” Lenaelle fut plus rapide… Elle a posté la première…

Mintaba

Son premier album solo, Léman, chanté en Bassa, a été enregistré entre les studios de Salif Keita à Bamako et Paris. Ses influences sont multiples : Soul, Bossa Nova, Jazz, et bien sûr les rythmes Bassa, appris à Mintaba, le village de ses grands-parents, au centre du Cameroun où son père l’avait envoyé pendant 2 ans.
Il déclare d’ailleurs : “Mon jeu de guitare est resté proche de celui de l’Assiko, très percussif et rythmique, pour pouvoir jouer tout seul” (cf. interview sur RFI).

Donalina

Blick Bassy a créé son premier groupe, Jazz Crew, à 17 ans, proposant une fusion entre mélodies Africaines, Jazz et Bossa Nova, qui lui valut une renommée certaine à Yaoundé, sa ville. En 1996, il forme Macase, qu’il fera vivre pendant 10 ans, au chant et à l’écriture. Macase produira 2 albums, Etam (1999) et Doulou (2003), qui offriront au groupe de nombreux prix tant régionaux qu’internationaux.

Il quitte Macase en 2005, et commence à travailler à Paris avec Manu Dibango, Cheikh Tidiane Seck, Lokua Kanza et Etienne Mbappé. Quelques années plus tard, sort enfin son premier travail solo, Léman.