Mali meets Cuba: AfroCubism

Le 11 octobre 2010, sort un “vieux rêve” de producteur : faire se rencontrer des musiciens Maliens et Cubains, pour partager et échanger leurs musiques respectives.
Les bases en avaient été posées il y a fort longtemps, mais des problèmes de visas et passeports (!!!) avaient empêché la finalisation du projet, et ce fut, raconte l’histoire, le fait générateur de la création du fameux disque Buena Vista Social Club, piloté par Ry Cooder…

Finalement, à l’hiver 2008 en Espagne, se sont réunis Eliades Ochoa (guitare), Bassekou Kouyaté (n’goni), Djelimady Tounkara (guitare), Toumani Diabaté (kora), Kassé Mady Diabaté au chant, ainsi que d’autres musiciens des 2 pays aux congas, à la contrebasse ou au balafon.

Découvrez leur travail en studio dans le court-métrage ci-dessous :

Cette rencontre musicale, rêvée pendant 14 ans, a enfin pris corps, même s’il ne faut pas oublier que le projet Buena Vista Social Club a marqué le sauvetage de la musique et du son cubains, avec la mise en lumière des Compay Segundo, Rubén González ou Ibrahim Ferrer.

Le disque “AfroCubism” récupère donc l’idée originale de jumeler les musiques des deux pays, Mali et Cuba, pour mieux comprendre les richesses sonores respectives de l’Afrique et des Caraïbes. Nous découvrirons à sa sortie ce qu’il en est réellement, même si les premières vidéos sont bien sympathiques…