I’ll be glad when you’re dead (you rascal you) – 1932


En recherchant l’autre jour sur les petites histoires autour de la musique du Livre de la Jungle, et le choix politiquement correct d’un européen pour incarner King Louie, plutôt qu’un noir américain, je suis tombé sur ce dessin animé qui porte potentiellement les mêmes stigmates…

La particularité de ces quelques minutes du début des années 30 est de voir et d’entendre Louis Armstrong, tout jeune et a priori pour l’une de ses 1ères fois, sur pellicule.

Betty Boop vs Louis Armstrong (1932)

L’introduction musicale est un titre nommé “High Society Rag” (King Oliver – 1923). Puis, vient l’interprétation de “I’ll be glad when you’re dead (you rascal you)”, composé par Lovin’ Sam Theard, artiste et chanteur comique noir, dans les années 20.

Lovin Sam Theard

Bon, il est clair que voir Satchmo, puis vers la fin le batteur, se transformer en sauvages de dessin animé peut être clairement considéré comme “raciste”, même encore aujourd’hui. D’autant plus que cela date de 1932 et que l’on peut considérer l’ensemble comme une vision très “primitive” du Jazz et du monde…

Mais ce n’est pas mieux, sur le même titre, dans cet ancêtre de clip vidéo, un court métrage musical nommé “Rhapsody in Black and Blue“, toujours de 1932…

Pour conclure, je signale que la chanson “Vieille Canaille” de Serge Gainsbourg, sur son album “Aux armes et caetera”, est une adaptation de “I’ll be glad when you’re dead (you rascal you)”.

Voici la version en “playback” avec Eddy Mitchell

Vos commentaires sont les bienvenus… les critiques et les remarques aussi…


About Didier J. Mary

Music, what else... unLabel manager, music supervisor, booker & tour manager... as well as marketing, communication, social media...

Merci d'avance de votre commentaire !