Gainsbourg, Nougaro, Bashung et les autres

Décidément, la première quinzaine du mois de mars n’est pas propice aux chanteurs français…
J’avais prévu un petit billet dans le cours du mois, l’actualité me rattrape… Petite récap’ chronologique, hélas…

1 – Le 2 mars, on pouvait commémorer les 18 ans d’absence de Serge Gainsbourg… Je ne vais pas en rajouter… Tout a été dit et redit… Ce que j’apprécie par dessus tout chez cet artiste, ce sont ses jeunes années, celles où il a touché au Jazz (cf. ci-desssous) ou à la musique afro-cubaine (Couleur Café…).

Du jazz dans le ravin (1961)

Il convient de noter que la fin d’année dernière a vu pas mal de rééditions chez Mercury : un coffret “les 100 plus belles chansons” sur 5 CDs en présentation métal ; un double DVD “d’autres nouvelles des étoiles” avec des extraits de concerts, des interviews, des captations de duos… ; un coffret de 4 CD “Mister Melody” 98 titres des plus grands interprètes de s. Gainsbourg ; et surtout 20 albums en vinyle 180g, toute la discographie jamais rééditée sous cette forme depuis leur sortie originale.

2 – Il y a 5 ans (4 mars 2004), c’était au tour de Claude Nougaro de nous quitter… Là encore, je ne vais pas m’étaler, la majorité des lecteurs francophones connaissent au moins ses anciennes chansons… J’ai eu l’occasion de réécouter l’album Nougayork qui date de 1987. Album surprise au succès retentissant, écrit et enregistré à New York, où il était parti chercher l’inspiration après que sa maison de disques précédente n’ait pas souhaité renouveler son contrat. [Comme quoi, ça fait un moment que les maisons de disques ne savent plus ce qu’elles font…]
Beaucoup de ses chansons s’inspirent du jazz Américain (Mingus, Armstrong, Brubeck…) ou de musiques Brésiliennes (Jobim, Baden Powell, Buarque), où il accrochait ses mots et ses rimes, en grand ciseleur de vers…

3 – Et aujourd’hui, c’est Alain Bashung qui nous quitte, quelques jours après avoir reçu 3 Victoires de la musique (interprète masculin de l’année, album de chansons de l’année pour Bleu pétrole, meilleur spectacle de l’année pour sa tournée). Il avait aussi été promu Chevalier de la Légion d’honneur le 1er janvier 2009.
Il a obtenu en tout 11 récompenses au cours de sa carrière, ce qui en fait l’artiste le plus primé actuellement en France. Les Victoires de la Musique 2009 furent l’occasion de sa dernière apparition publique, bien que très malade, car il devait annuler ses derniers concerts… Vertige de la mort (merci Nico)…
Considéré comme un successeur de Gainsbourg, dans son exigence quant à la qualité de sa musique et de ses textes, le magazine Les Inrockuptibles l’avait qualifié de “dernier des géants”. Probablement ses racines Rock si profondément ancrées…