Jul 022014
 
Tony Allen - Go back - Feat Damon Albarn

Donc, Tony Allen, le pionnier de l’AfroBeat, ancien batteur de Fela Kuti, nous prépare un nouvel album avec “l’incontournable” producteur anglais Damon Albarn…
J’avais bien aimé le précédent Secret Agent.
Là je ne suis pas sûr…

Je sais que je vais sûrement me mettre plein de monde à dos, mais à mettre toutes les musiques à la sauce Pop anglaise, on va finir par ne plus avoir qu’un seul type de musique “africaine”, en usant les musiciens du continent qui ont du potentiel les uns après les autres…
Si cet extrait est un reflet de l’album à venir, l’AfroBeat y aura beaucoup perdu…

Comme je l’ai dit de nombreuses fois, je n’ai rien contre les bonnes rencontres artistiques ou les bonnes fusions, mais quand on se sait plus qui fait quoi avec qui et dans quel but, je suis désolé, je me pose des questions…
Et je n’ai aucun doute : ce disque sera certainement encensé par les journalistes professionnels et autres fans “hardcore” de Mr Albarn…

Tony Allen - Go back - Feat Damon Albarn

Extrait des notes de la vidéo : En avant-première de “Film of Life”, le nouvel album de Tony Allen dont la parution est prévue en octobre prochain sur JazzVillage, voici “Go Back”, une ballade poignante écrite et composée avec Damon Albarn, invité ici au chant et aux claviers. Sur une trame rythmique sensuelle et hypnotique, les deux musiciens l’ont réalisée en hommage aux réfugiés d’Afrique qui échouent sur l’île de Lampedusa au large de l’Italie. Un nouveau joyau dans les aventures communes du génial touche-à-tout anglais et du batteur culte de Lagos, qui ont démarré il y a plus de dix ans avec l’album “Homecooking” et se sont poursuivies avec “The Good, the Bad and the Queen” et Africa Express.

Jun 292014
 
Congotronics 4 with Konono n°1

Les bonnes nouvelles arrivent souvent par “paquets”… les mauvaises aussi d’ailleurs, mais là nous serons en mode “réjouissance”.
Tout d’abord Konono n°1 sortira courant mai un nouvel album nommé “Assume Crash Position”, le 4ème opus dans la série Congotronics, où l’on trouve des groupes comme Kasaï Allstars (sur lesquels je dois toujours finir mon article depuis juillet dernier…) et autres artistes tradi-modernes Congolais…

Live dans une émission de Gilles Peterson sur BBC Radio 1

http://www.youtube.com/watch?v=b2ZaPNR_I04

Continue reading »

Jun 292014
 
Instruments ou artistes étonnants… (1)

… voire improbables, étranges…
En parcourant le Web à la recherche d’informations, de compléments ou de vérifications pour des posts à venir (y’a du boulot, croyez moi…), je tombe parfois sur des contenus, des extraits musicaux ou des vidéos qui valent le détour… C’est l’été, profitons d’un moment de détente…

J’ai ainsi parcouru, entre autres, un blog très intéressant oddstrument.com (en anglais)

Voici une petite sélection :

Un accordéoniste très rapide Alexander Dmitriev, dans le “vol du bourdon” de Nikolai Rimsky-Korsakov

A noter : en recherchant “bumble bee” sur YouTube, il y a plein d’autres interprétations intéressantes, au Marimba, seul ou à 2, à la trompette par Rafael Mendez…

Continue reading »

Jun 292014
 
King Mensah: Teacher

Toujours dans mes résultats de recherche, ce clip de King Mensah, artiste reconnu et engagé pour le droit des enfants via un orphelinat à Lomé. Ici, il lutte contre les punitions infligées aux enfants par leur maitre d’école.

Clip collaboratif, on peut y assister aussi aux interventions des groupes Djanta Kan et Princes du Kamou, ainsi que de Toto Patrick et Nathalie Adson.

Un peu plus triste, voici la chanson Droit des enfants par Toto Patrick, feat. King Mensah :

Rien à dire suite à ça, mais les commentaires vous sont ouverts…

Jun 292014
 
zangalewa

Update 29/4/2010 : Ecoutez la reprise de Zangalewa par Shakira et Freshlyground pour la chanson officielle de la Coupe du Monde de Football 2010

Zangalewa est un succès populaire Camerounais (ci-dessous dans 2 versions longues différentes au niveau du clip), mais dont la popularité est allée bien au-delà des frontières du pays…

ou

Présentée par le groupe “Golden Sounds”, composé de militaires-artistes en 1986, le succès fut tel, que la formation changea par la suite son nom en “Zangalewa”, d’autant qu’il ne fallait pas les confondre avec l’orchestre de la Garde Présidentielle du même nom…

Le clip, très souvent diffusé sur la TV Camerounaise qui démarrait, met en scène 4 gendarmes, en service à la garde présidentielle. Les rythmes musicaux variés (high-life, makossa, bikutsi, zoulou…) et les accoutrements des interprètes, habillés en uniformes militaires avec gros ventres et fesses rembourrées de chiffons, engendrent un succès immédiat.

Le groupe disparaitra dans les années 90 après 4 albums.

Ce titre fait partie du répertoire “militaire” : son rythme entrainant en fait une chanson de marche parfaite. Mais il a surtout fait rire des millions d’enfants de toute l’Afrique…