Jul 022014
 
Tony Allen - Go back - Feat Damon Albarn

Donc, Tony Allen, le pionnier de l’AfroBeat, ancien batteur de Fela Kuti, nous prépare un nouvel album avec “l’incontournable” producteur anglais Damon Albarn…
J’avais bien aimé le précédent Secret Agent.
Là je ne suis pas sûr…

Je sais que je vais sûrement me mettre plein de monde à dos, mais à mettre toutes les musiques à la sauce Pop anglaise, on va finir par ne plus avoir qu’un seul type de musique “africaine”, en usant les musiciens du continent qui ont du potentiel les uns après les autres…
Si cet extrait est un reflet de l’album à venir, l’AfroBeat y aura beaucoup perdu…

Comme je l’ai dit de nombreuses fois, je n’ai rien contre les bonnes rencontres artistiques ou les bonnes fusions, mais quand on se sait plus qui fait quoi avec qui et dans quel but, je suis désolé, je me pose des questions…
Et je n’ai aucun doute : ce disque sera certainement encensé par les journalistes professionnels et autres fans “hardcore” de Mr Albarn…

Tony Allen - Go back - Feat Damon Albarn

Extrait des notes de la vidéo : En avant-première de “Film of Life”, le nouvel album de Tony Allen dont la parution est prévue en octobre prochain sur JazzVillage, voici “Go Back”, une ballade poignante écrite et composée avec Damon Albarn, invité ici au chant et aux claviers. Sur une trame rythmique sensuelle et hypnotique, les deux musiciens l’ont réalisée en hommage aux réfugiés d’Afrique qui échouent sur l’île de Lampedusa au large de l’Italie. Un nouveau joyau dans les aventures communes du génial touche-à-tout anglais et du batteur culte de Lagos, qui ont démarré il y a plus de dix ans avec l’album “Homecooking” et se sont poursuivies avec “The Good, the Bad and the Queen” et Africa Express.

Jun 292014
 
80s en vrac! (2)

Flashback 85, avec ce montage intéressant de Slave to the Rhythm interprété par Grace Jones, sur des photos et extraits de clips de Jean-Paul Goude (qui fut son mentor et compagnon dans la vie). On retrouvera ainsi pour la partie visuelle des pubs Kodak (les petits lutins qui s’échappent de l’image), pour Orangina (Secouez-moi!), pour Citroën, etc… Intéressant de retrouver ainsi mêlés, une artiste qui a marqué toute une époque de la dance music et un designer (au sens le plus large) qui a créé un style marquant profondément ces années 80.

Slave to the Rythm / Grace Jones

Flashback 80, avec Jona Lewie, artiste anglais dont le titre “Stop the Cavalry” marque encore le Noël de nos chers amis britanniques, alors même que les paroles ne sont pas vraiment gaies… Je ne sais plus où j’ai découvert cette chanson, mais elle m’avait fait flasher immédiatement… Les cuivres de la fanfare, peut-être… ;-)

Stop the Cavalry / Jona Lewie

Bien sûr, il y en a plein d’autres dans mes souvenirs, du bien et du moins bien, du sage et du délirant A suivre et en attendant

Enjoy!

Jun 292014
 
Oumou Sangare: Diva.

Oumou Sangaré, chanteuse Malienne tout autant que femme d’affaires, est revenue en ce début d’année avec un nouvel album Seya.

Le clip Seya

Celle qui chante avant tout pour les femmes Maliennes, entre autres contre la polygamie, propose depuis fin février ce nouvel album, réalisé avec Cheick Tidiane Seck.

Le parcours de cette femme est étonnant, et je vous invite à le découvrir sur la page qui lui est consacrée sur Mondomix ou cette page sur Mali-Music, même si toutes 2 datent un peu.

Pour faire court : elle gagne un concours national à 5 ans et se retrouve soutien de famille à 10 ans, chantant pour nourrir sa famille. Remarquée par Ali Farka Touré, elle enregistre son 2ème album en 1993 pour une maison de disque anglaise.
Son 3ème album Worotan (qui signifierait “10 noix de cola”, soit le prix traditionnel d’une mariée au Mali) sort en 1996 et lui offre la reconnaissance internationale, du fait de son style acoustique et groovy. Il faut dire qu’on y retrouve Pee Wee Ellis, ancien saxophoniste de James Brown, Nitin Sawhney, le musicien Anglo-Indien à la guitare, et Yacouba Moumouni, le flûtiste-chanteur du groupe Mamar Kassey.

Depuis plein d’autres albums ont suivi et petit à petit ont fait d’elle la Diva Malienne reconnue du monde entier.
Elle écrit et compose ses chansons, où elle critique la réalité sociale, prend la défense des femmes et chante pour représenter sa génération (elle est née à Bamako en 1968).

Pour finir en beauté, je vous propose le titre Yala, extrait du double album Oumou de 2003, sur des images du photographe Malien Malick Sidibe :

Enjoy!

Jun 292014
 
Sophie plays Inanga

Sophie Nzayisenga est une jeune artiste Rwandaise, dont s’occupe un de mes amis localement. Elle a appris à jouer de l’Inanga auprès de son père, qui était un grand musicien traditionnel, aujourd’hui disparu, cet instrument qui ressemble à une grande cithare, en forme de cuvette ou de bouclier, que l’on trouve dans cette région (Rwanda, Burundi, Congo…). La voici :

Continue reading »

Jun 292014
 
Rabbi Jacob, i’ va danser !

Tolérance, épisode 2 (cf. mon post précédent)…

Il s’agit du retour de Victor Pivert, l’épouvantable petit chef d’entreprise veule et raciste, magistralement incarné par Louis de Funès, dans le film de Gérar Oury Les aventures de Rabbi Jacob. Mais cette fois-ci, il est sur scène dans une comédie musicale, au Palais des Congrès de Paris, avec une mise en scène de Patrick Timsit.

Le thème original du film composé par Vladimir Cosma

Continue reading »