Jun 292014
 
Death of Malcolm McLaren (Sex Pistols)

Un quick post pour signaler le décès de l’ex-manager des Sex Pistols, groupe “de ma jeunesse”, ce jour, à 64 ans.

S’il est donc surtout connu pour ses activités dans l’univers Punk des années 70, il eut de nombreuses cordes à son arc, après des études artistiques, que je ne vais pas détailler ici…

Voici les 2 singles extraits de son 1er album solo “Duck Rock” (1983), qui contient de nombreuses références (Afrique, Caraïbes…) et est considéré comme ayant permis la découverte du Hip Hop au Royaume Uni. A noter que certains des artistes qui ont participé à cet album, ont ensuite formé le groupe Art of Noise

Double Dutch, musique empruntée au groupe Mahlathini and the Mahotella Queens d’Afrique du Sud

Continue reading »

Jun 292014
 
80s en vrac! (2)

Flashback 85, avec ce montage intéressant de Slave to the Rhythm interprété par Grace Jones, sur des photos et extraits de clips de Jean-Paul Goude (qui fut son mentor et compagnon dans la vie). On retrouvera ainsi pour la partie visuelle des pubs Kodak (les petits lutins qui s’échappent de l’image), pour Orangina (Secouez-moi!), pour Citroën, etc… Intéressant de retrouver ainsi mêlés, une artiste qui a marqué toute une époque de la dance music et un designer (au sens le plus large) qui a créé un style marquant profondément ces années 80.

Slave to the Rythm / Grace Jones

Flashback 80, avec Jona Lewie, artiste anglais dont le titre “Stop the Cavalry” marque encore le Noël de nos chers amis britanniques, alors même que les paroles ne sont pas vraiment gaies… Je ne sais plus où j’ai découvert cette chanson, mais elle m’avait fait flasher immédiatement… Les cuivres de la fanfare, peut-être… ;-)

Stop the Cavalry / Jona Lewie

Bien sûr, il y en a plein d’autres dans mes souvenirs, du bien et du moins bien, du sage et du délirant A suivre et en attendant

Enjoy!

Jun 292014
 

Douala - Brazza / Rido BayonneLors d’une soirée récente (Gala de l’Enfant Africain organisé par l’association MAYINA), toute la partie musicale était assurée par Rido Bayonne et son orchestre… en fait, je devrais dire “et ses orchestres”…

Car au sein de sa formation très complète (incluant 2 choeurs, une section de cordes, une de cuivres), on trouve en fait de multiples “petites formations” qui proposent des répertoires divers (jazz, funk, traditionnel vocal…).

Sur son site (pas très à jour malheureusement), la page d’intro est claire : Afro Jazz Funk.

Et effectivement, les sessions en formation jazz/jazz funk ou l’orchestre complet sur du Makossa ou de la Rumba Congolaise, ça swingue fort et dur !
Mais, le choeur de 3 jeunes femmes sur un traditionnel malgache, a capella, est un sacré plaisir aussi…

Rido Bayonne et son orchestre

Il faut dire que Rido a cotoyé du beau monde : James Brown, Dizzy Gillespie, Jaco Pastorius… De quoi se forger une sacrée culture de chef d’orchestre…

Le reste est à lire sur son site MySpace où l’on peut écouter des extraits de son dernier opus “Douala – Brazza” (je conseille Born in Africa).

Association Mayina